Utilisation de cookies
Nous utilisons des cookies pour optimiser et améliorer continuellement notre site Web pour vous. En continuant à utiliser le site Web, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Weitere Informationen zu Cookies erhalten Sie in unserer Datenschutzerklärung.
Button Menue mobile

Conseils pour l’hygiène intime

Protégez-vous contre les infections et les symptômes désagréables

Pour la toilette intime quotidienne, utilisez de l’eau tempérée ou un produit lavant doux, qu’il convient de rincer soigneusement. Attention: l’eau dessèche la peau et peut, par conséquent, entraîner des démangeaisons et brû- lures. Plus l’eau est calcaire, plus elle desséchera la peau. D’où l’importance de ...

... Réhydratez la peau, idéalement avec un onguent sans eau, spécialement conçu pour la zone intime. AndreaCare est essentiellement composé de substances empêchant la formation de bactéries ou champignons, un facteur clé dans le choix d’un soin intime. Un onguent exempt d’eau n’a besoin ni d’émulsifiant ni de conservateur. De ce fait, il affiche une excellente tolérance cutanée.

Renoncez aux irrigations vaginales, aux sprays et déodorants intimes.

Portez des slips en coton et évitez les sous-vêtements synthétiques. Ces derniers favorisent un climat humide et chaud propice aux mycoses vaginales ou infections bactériennes.

Renoncez aux strings. Ceuxci irritent la peau et augmentent le risque de voir des bactéries fécales migrer de l’anus vers le vagin.

Évitez les vêtements trop serrés, tels que jeans, collants en nylon ou autres vêtements extrêmement moulants.

Changez de sousvêtements tous les jours et lavezles à 60° C minimum.

N’utilisez pas de gant de toilette pour votre hygiène intime ou, le cas échéant, ne l’utilisez qu’une seule fois. Les gants de toilette à usage unique sont fortement conseillés.

Après être allée à la selle, nettoyez l’anus à l’aide d’un papier toilette doux, d’avant en arrière.

Après un bain ou une douche, séchez soigneusement la zone intime et vulvaire.

Avant de partir à la piscine, hydratez votre zone intime, afin de prévenir toute infection ou mycose.

Après la baignade, enfilez un maillot de bain sec.

Après une activité sportive, un rapport sexuel ou après avoir transpiré abondamment, il est recommandé de faire une toilette et d’hydrater la zone intime avec un onguent.

© Andreabal AG